Partager sur
Facebook

Les outils de communication

Associer la biodiversité et l’Armée n’est pas forcément naturel. Des outils seront développés à l’échelle française et européenne pour sensibiliser nos cibles et faire connaitre l’ensemble des actions menées en faveur de la biodiversité sur les terrains militaires.

Les objectifs de l'action et les résultats attendus

Le principal groupe ciblé est : le personnel du MINARM. En effet, le rôle environnemental des Armes leur reste méconnu. L’objectif est que la préservation de la biodiversité ne soit plus considérée comme secondaire.

La deuxième cible est extérieure au MINARM pour faire rayonner les actions menées auprès des partenaires et institutions de la biodiversité et auprès du grand public.

Ainsi le LIFE NaturArmy va se concentrer sur deux actions :

Le précédent LIFE Nature Défense 2mil et plusieurs remontées d’expérience ont montré un besoin important d’échanges entre les acteurs de la biodiversité internes au ministère des Armées. La mise en place d’outils et de moments d’échange entre ces acteurs permettront donc un partage de la connaissance, des bonnes pratiques et favoriseront les retours d’expérience. Les échanges seront aussi favorisés entre les acteurs français et les acteurs européens de la préservation de la biodiversité.

Résultats attendus :

  • un annuaire du réseau environnement du ministère des Armées adapté avec des contacts d’experts biodiversité par domaine de compétence de la région et de structures chargées de la gestion des espaces naturels
  • des synthèses des moments d’échange entre le MINARM et les acteurs de la biodiversité

Au-delà des échanges de bonnes pratiques au sein du MINARM et avec les acteurs de la biodiversité, le LIFE NaturArmy a pour ambition de faire connaître et rayonner les actions menées en faveur de la biodiversité sur les terrains militaires, en France et en Europe.

Les principales cibles de ces actions de communication :

  • Les 270 000 personnels du MINARM (responsables hiérarchiques, cadres militaires et civils en charge de la gestion des sites et des entraînements et agents militaires et civils), qui n’ont pas forcément conscience des enjeux de biodiversité sur les terrains militaires, ni du rôle environnemental du ministère.
  • Les acteurs extérieurs au MINARM, français et européens qui peuvent soutenir et relayer ces actions, pour mieux faire connaître l’implication du ministère en matière de biodiversité (autres armées européennes, acteurs de la biodiversité, monde de la recherche, médias, élus, grand public).

Résultats attendus :

  • Communications sur le site internet du MINARM, comptes Facebook et Twitter du MINARM
  • Relais communication par les services de communication de chaque armée
  • Un kit de communication reportages vidéos, flyers, infographies, pour faciliter l’appropriation des enjeux biodiversité au ministère et des actions menées
  • Un livret nouvel arrivant à destination de 20 000 soldats sur la spécificité Natura 2000
  • Un prototype de SIG ministériel permettant de visualiser les enjeux de biodiversité sur les terrains militaires
  • Des journées de sensibilisation
  • Des formations
  • Plaquette de présentation des résultats du LIFE NaturArmy
  • Traduction et diffusion des outils de communication au sein du réseau européen DEFNET, des ministères européens de la défense et de l’écologie
  • Relais de la communication sur le site internet du ministère de la défense belge
Kakémono LIFE NaturArmy et ENSOA
Kakémono LIFE NaturArmy et ENSOA pour l'évènement Fréquence grenouille de 2021 - Crédits : CEN Nouvelle-Aquitaine

Où en est-on ?

Les partenaires du projet