Partager sur
Facebook

Partager sur
Twitter

Partager sur
Linkedin

Le réseau Defense Network, dit DEFNET, réunit des spécialistes de l’environnement des ministères des Armées européens, autour de thématiques essentiellement juridiques. Le LIFE NaturArmy a pour objectif d’y animer un groupe de travail dédié à la biodiversité.

Les objectifs de l'action et les résultats attendus

Les spécialistes de l’environnement des ministères des Armées européens, réunis deux à trois fois par an par le  réseau Defense Network (DEFNET) n’abordent pas l’échange de pratiques sur la gestion des espaces naturels.

En juin 2018, au cours d’un séminaire organisé par le Commandement des forces des États-Unis en Europe, tous les intervenants présents ont manifesté leur intérêt pour échanger de façon régulière sur le réseau Natura 2000 et les terrains militaires.

Le LIFE NaturArmy doit permettre de :

Le LIFE NaturArmy a  pour objectif de lancer et d’animer, dans le cadre du DEFNET, un groupe de travail technique d’échanges de bonnes pratiques de gestion de la biodiversité des terrains militaires.

En réunissant une fois par an les spécialistes de la biodiversité des armées européennes, ce groupe permettra aussi de faciliter la transférabilité des résultats du LIFE NaturArmy aux autres armées.

Résultats attendus :

  • Animation d’un groupe biodiversité au sein du réseau des armées DEFNET
  • Des groupes d’échanges annuels
Les landes de Montmorillon
Les landes de Montmorillon - Crédits : CEN Nouvelle - Aquitaine

Où en est-on ?

La crise sanitaire stoppé les échanges en présentiel depuis l’automne 2020. Les échanges ont continué à distance notamment via le forum du réseau DEFNET (Natura 2000 en Mer).  L’équipe de l’université de Bretagne occidentale échange également avec une représentant de l’armée américaine qui réalise une thèse sur l’impact de la réglementation Natura 2000 sur les activités militaires.

Suite à différents échanges très constructifs, une convention cadre de partenariat entre le ministère de la défense (MOD) Belge et le ministère des Armées (MINARM) a été signée. Des réunions d’échanges d’expérience s’organisent régulièrement.

Les partenaires du projet