Partager sur
Facebook

Partager sur
Twitter

Partager sur
Linkedin

Pour préserver la biodiversité de ses espaces naturels, le ministère des Armées doit intégrer les objectifs de conservation et de restauration fixés par les documents d’objectifs des sites Natura 2000, dans la gestion quotidienne des emprises militaires.

Les objectifs de l'action et les résultats attendus

Le LIFE NaturArmy doit permettre de :

Les sites pilotes, accompagnés par les Conservatoires d’espaces naturels, mènent des expérimentations pour  mieux intégrer les enjeux environnementaux dans les procédures locales.

Les expérimentations porteront sur :

  • Les activités liées à la préparation opérationnelle
  • Les autres usages sur les terrains (chasse, pêche, agriculture…)
  • Les actions menées pour l’entretien des terrains militaires
  • La mise en place de nouveaux aménagements

De ces expérimentations locales, des fiches récapitulatives seront rédigées afin d’accompagner au mieux les responsables de la gestion des espaces naturels des terrains militaires.

Crédits : A. Karaghezian – ECPAD - Entraînement militaire au camp de Suippes

Où en est-on ?

L’expérimentation a commencé sur tous les sites pilotes et concernent des activités variées :  la gestion des pares-feux, des mares et fossés, du péril aviaire, des espèces exotiques envahissantes et l’élaboration des autorisations d’occupation temporaire (AOT) pour les agriculteurs.

Les partenaires du projet