Partager sur
Facebook

Partager sur
Twitter

Partager sur
Linkedin

Le ministère des Armées est souvent amené à réaliser des aménagements pour la préparation opérationnelle des forces armées. A ce titre, il doit éviter, réduire et parfois compenser ses propres aménagements sur les terrains militaires.

Par ailleurs, des acteurs publics ou privés souhaitent parfois compenser les impacts de leur projet sur le foncier appartenant au domaine public de l’État et notamment sur les sites militaires.

Les objectifs de l'action et les résultats attendus

L’objectif du LIFE NaturArmy est de :

Le bilan de l’application de la séquence éviter – réduire – compenser (ERC) sera mené sur les terrains militaires. Il permettra d’évaluer l’application de la séquence et de proposer des pistes d’amélioration.

L’étude menée évaluera si les mesures de compensation peuvent être une opportunité pour mieux gérer la biodiversité des terrains militaires.

Elle abordera notamment les 2 cas suivants :

  • Le ministère doit compenser ses propres aménagements sur un site Natura 2000
  • La compensation sur terrain militaire d’aménagement réalisé par des opérateurs extérieurs.

En Savoir + :

Le Mont Caume - Crédits : CEN PACA

Les partenaires du projet