Partager sur
Facebook

Les principales avancées du programme :

  • 160 m2 de plateforme de nidification restaurée
  • 3 nichoirs créés pour le goéland d’Audouin
  • Une population stabilisée à 40- 60 couples
Aspretto
Goéland d'Audouin
Goéland d'Audouin, espèce remarquable sur le site (dessin Maud Bihan)

La restauration de la zone de reproduction du goéland d’Audouin

Sur la base navale d’Aspretto, la digue de protection du port accueille un des derniers sites français de reproduction du Goéland d’Audouin. Suite à des dégâts en raison d’une violente tempêtes, le life avait comme mission d’assu­rer la tranquillité des couples.

  • Le CEN Corse et les autorités militaires ont tout d’abord procédé à l’enrochement de la digue pour la protéger des tempêtes puis installé un portail-grille, des chaines et des panneaux de sensi­bilisation et d’interdiction, y compris en accès maritime.
  • Pour supprimer tout dérangement pendant la période de reproduction, le commandant de la Marine a pris un ordre permanent dans ce sens.
  • Une webcam a été installée pour suivre la colonie et les images peuvent être utilisées après validation par les autorités militaires. De plus, une plaquette de sensibilisation des pêcheurs au risque de capture accidentelle (entravement par les filets, par les hameçons…) et aux impacts de l’activité sur l’espèce ont été diffusées.

La base d’Aspretto en détail

La base navale d’Aspretto est située au sud d’Ajaccio. Elle comprend un port nautique protégé par une digue de mer et un héliport. D’une superficie de 1,6 ha, cette digue, constituée à 70 % de milieux terrestres et à 30 % de domaine maritime, est un site Natura 2000 depuis 2007.

La base navale a été inaugurée en 1938. Elle sert de base pour hydravions, puis comme centre de recherche et sauvetage en mer. Son port accueille à présent des bateaux militaires et de plaisance, mais le site a la particularité de regrouper aussi une série de services publics permettant, en cas d’intervention, une meilleure coordination opérationnelle.

Le site accueille une colonie du rare Goéland d’Audouin (Larus audouinii), qui ne niche qu’en Corse pour la France, justifiant sa désignation comme site Natura 2000 (ZPS FR9412001). Cette espèce essentiellement méditerranéenne est classée « Presque Menacée » à l’échelle mondiale par l’UICN. D’autres espèces patrimoniales et protégées, comme la Patelle géante (Patella ferruginea) et l’Hémidactyle verruqueux (Hemidactylus turcicus) sont également répertoriées sur la base militaire. 

Les porteurs locaux du projet :