Partager sur
Facebook

Réintroduction de l'outarde canepetière, action phare du projet

Cette action s’inscrit dans le cadre du 3ème plan national d’actions en faveur de l’Outarde canepetière 2019-2028. L’outarde est inscrite dans l’arrêté ministériel du 9 juillet 1999 qui fixe la liste des 37 espèces de vertébrés protégées menacées d’extinction en France (dont 18 oiseaux).

Jadis répandue dans la plaine de l’Ain, l’outarde canepetière doit sa disparition à l’intensification de l’agriculture qui a peu à peu conduit à la destruction de son habitat, notamment à travers la disparition du système de polyculture/élevage. Les femelles nichaient dans les prairies et les jachères enherbées. Mais  la fréquence accélérée des fauches ne leur laissait plus le temps de mener la reproduction à terme. Parallèlement, non seulement l’utilisation des machines agricoles toujours plus rapides causait la destruction des nichées mais l’utilisation croissante des produits phytosanitaires a fini par provoquer la raréfaction de ses ressources alimentaires.

Outarde mâle
Outarde mâle - ©Jean-Pierre Trouillas

L’ensemble des actions de restauration des pelouses sèches associé à la mise en place de cultures et de jachères favorable à la nidification, va permettre de réaliser la réintroduction de  l’Outarde canepetière. L’étude d’opportunité permettra d’étudier toutes les conditions nécessaires au projet et de s’assurer que les menaces sont levées. Cette réintroduction nécessite un élevage et la mise en place de volières d’acclimatation dans les zones favorables. Enfin, tout au long du projet, les équipes bénéficieront de l’expertise et du soutien de la LPO, Ligue de Protection des Oiseaux, des acteurs du PNA Outarde et de la DREAL Nouvelle-Aquitaine .