Partager sur
Facebook

Life la Valbonne, qu'est ce que c'est ?

Le LIFE la Valbonne est un programme ambitieux visant à renforcer considérablement les actions de restauration et de préservation de la biodiversité du camp militaire de la Valbonne (Ain). Il est coordonné par le Ministère des Armées, en partenariat avec le Conservatoire d’espaces naturels Rhône-Alpes et la Fédération départementale des chasseurs de l’Ain.

0
Budget global

Durée : 7 ans

Financement principal :  financement européen LIFE

co-financement : Agence de l’eau, DREAL Auvergne-Rhône-Alpes, EDF Centre Nucléaire du Bugey, Conseil départemental de l’Ain, MINARM.

Acronyme de LInstrument Financier pour l’Environnement, le LIFE est un fonds de l’Union Européenne pour le financement de sa politique environnementale. Il permet de co-financer des projets sur les sites écologiques européens bénéficiant du classement Natura 2000 et de réaliser des actions ambitieuses de préservation de la biodiversité. 

Objectifs et chiffres clés

UN PROGRAMME AUX OBJECTIFS AMBITIEUX

L’ensemble des actions du programme LIFE La Valbonne visent à améliorer les habitats d’intérêts communautaires déjà présents et favoriser le retour et le renforcement de certaines espèces. Trois objectifs principaux ont ainsi été fixés : restaurer les pelouses sèches, les zones humides et les forêts du site.

C’est diversifier la flore et contribuer à la préservation d’espèces végétales en voie de disparition dont plusieurs orchidées sauvages, la pulsatille rouge, la renoncule à feuille de graminées ou le stipe à tige laineuse.

C’est aussi permettre la sédentarisation de mâles chanteurs d’outarde canepetière et la reproduction de l’espèce sur les lieux  et encourager la nidification d’autres oiseaux prairiaux.

Cet objectif concerne les deux bras morts du Rhône, des lônes, et va permettre une meilleure inondation des boisements, habitats prioritaires pour toute une cohorte d’espèces d’intérêt communautaire, dont l’agrion de mercure (Coenagrion mercuriale ) et un petit escargot : le vertigo de Des Moulins (Vertigo moulinsiana). Cet objectif vise aussi à conserver des zones humides dont les fonctions sont indispensables aux équilibres biologiques.

Agrion de mercure (Coenagrion mercuriale )
© V. Piernon

Une meilleure gestion sylvicole accompagnée de travaux forestiers sur le bois du mont Genêt vise à augmenter la quantité de gros bois et favoriser la nidification des rapaces, dont le faucon Kobez (Falco vespertinus), pour lequel le lieu est déjà un habitat de migration. Par ricochet, l’augmentation de la quantité de bois sénescent favorisera divers oiseaux dont des pics et surtout les chauves-souris forestières.

Murin de Bechstein (Myotis bechsteinii) – © Yoann Peyrard

Chiffres clés

0 hectares
Superficie totale du camp militaire de la Valbonne
0 ans
Durée du programme, du 1er sept. 2019 au 31 août 2026
0
Budget (dont 75 % de financement européen)

Le camp de la Valbonne

Les actions du LIFE

Quoi de neuf ?

Bilan et après LIFE

Les partenaires et financeurs du projet