Partager sur
Facebook

Partager sur
Twitter

Partager sur
Linkedin

Exemples de projets pour le Fond d'Intervention pour l'Environnement (FIE)

Entre 2016 et 2021, 131 projets FIE ont été financés pour préserver la biodiversité des terrains militaires. Au total, ce sont 2 582 860 € qui ont été investis.

En 2021, 39 projets biodiversité ont été financés pour un montant de plus de 747 000€.

Beaucoup de ces projets sont menés avec ou sur la base des recommandations des partenaires écologiques du ministère des Armées [voir ici].

Les Conservatoires d’espaces naturels participent notamment à de nombreux projets FIE sur les terrains militaires, en voici, ci-dessous, quelques exemples.

Titre : Eco-pâturage d’ânes sur le camp de la Valbonne (Ain), un projet d’expérimentation financé grâce au FIE
Source : © CEN Rhône Alpes

Restauration et entretien de milieux

Le camp de la Valbonne

Et le conservatoire d’espaces naturels Rhône-Alpes

Le camp de la Valbonne a bénéficié de plusieurs projets FIE, avec dès 2003, la transformation de bâtiments militaires en bergeries pour la mise en place d’une expérience agro-pastorale (montant du FIE : 110 000€). L’activité agropastorale est toujours en cours sur le terrain militaire ; l’agropastoralisme permet d’entretenir les zones d’entraînement et de manœuvre de manière écologique, de lutter contre les risques incendie tout en favorisant la diversité faunistique et floristique en évitant une fermeture des milieux.

En 2016 et 2018, le camp de la Valbonne a également bénéficié du FIE pour la restauration des prairies sèches emblématiques du terrain militaire pour un montant total de près de 80 000€.

Pour plus d’information sur le site de la Valbonne, c’est ici !

Pour découvrir les actions du Conservatoire d’espaces naturels de Rhône-Alpes, c’est ici !

Le camp de Suippes

Et le conservatoire d’espaces naturels Champagne-Ardenne

Le camp militaire de Suippes et le CEN Champagne-Ardenne ont collaboré en 2019 pour un projet de restauration et d’entretien des derniers savarts de Champagne.

Les savarts sont des pelouses calcaires qui abritent une biodiversité exceptionnelle, avec des espèces protégées au niveau national voire européen.

Près de 38 000€ ont été investis par le ministère des Armées dans ce projet.

Pour découvrir les actions du Conservatoire d’espaces naturels de Champagne-Ardenne, c’est ici !

Formation de milieux

Terrain militaire de Cagnotte

Et le conservatoire d’espaces naturels Nouvelle Aquitaine

En 2011, l’école de l’aviation légère de l’Armée de Terre (EALAT) de Dax a mené, grâce au financement du FIE (6.500€), des actions visant la formation d’un réseau de mares.

Avec l’expertise du CEN Nouvelle-Aquitaine, le projet a permis la restauration de quatre mares sur le terrain militaire de Cagnotte.

En 2021, un nouveau projet FIE a été financé à hauteur de 3.650€ afin de renforcer ce réseau de mares, favorable à l’accueil de la biodiversité sur le site et notamment aux populations d’amphibiens et de libellules.

La Base aérienne 120 (Cazaux)

Et le conservatoire d’espaces naturels Nouvelle Aquitaine

En 2017 et 2018, la base aérienne de Cazaux, accompagnée du CEN Nouvelle Aquitaine, a mené un projet de formation de milieu humide.

En aménageant et en plantant des espèces diversifiées sur les abords des berges de zones humides du camp, une zone appelée ripisylve, le projet a pour objectif de favoriser l’accueil de la faune terrestre et aquatique. La ripisylve constitue un véritable corridor écologique pour de nombreuses espèces comme la cistude d’Europe (tortue), ou la leucorrhine à front blanc (libellule).

Au total, 37 000€ ont été investis par le ministère des Armées dans ce projet au travers du FIE.

Pour découvrir les actions du Conservatoire d’espaces naturels de Nouvelle Aquitaine, c’est ici

Autres projets

Camp de Mourmelon

Et le conservatoire d’espaces naturels Champagne-Ardenne

Depuis quelques années, plusieurs projets FIE ont permis la mise en place d’ouvrages destinés à la protection ou l’amélioration des conditions de vie de certaines espèces patrimoniales présentes sur le camp de Mourmelon.

Grâce à un financement de 50.600€ du FIE et en coopération avec le CEN Champagne-Ardenne, plusieurs actions et installations ont été mis en place comme :

  • la pérennisation d’une mare,
  • la création de nichoirs à hirondelles et à rapaces 
  • création de gabions pour amphibiens et reptiles,
  • réalisation de 2 garennes artificielles surmontées chacune d’un nichoir à traquet motteux.

Pour découvrir les actions du Conservatoire d’espaces naturels de Champagne-Ardenne, c’est ici !

Le site du Mont Caume

Et le conservatoire d’espaces naturels PACA

Faisant partie de l’un des quatre terrains militaires ayant bénéficié du programme LIFE Défense Nature 2Mil, le Mont Caume est devenue une emprise déclarée inutile aux besoins des armées.

La gestion écologique du site a été confiée au CEN PACA. En 2021, le FIE a permis le financement de 31.700€ pour la mise en œuvre du plan de gestion de ce site situé dans le département de Var.

Le plan de gestion prévoit des suivis et un renouvellement des aménagements du LIFE qui participent à la préservation du patrimoine naturel du site (sensibilisation du public, signalétique).

Pour découvrir les actions du Conservatoire d’espaces naturels PACA, c’est ici !