Partager sur
Facebook

Partager sur
Twitter

Partager sur
Linkedin

Du 15 au 17 mai dernier avait lieu le séminaire de restitution du LIFE NaturArmy à La Grande Poste de Bordeaux. Petit résumé jour après jour de cet évènement :
JOUR 3️⃣  :

Le séminaire de clôture du LIFE NaturArmy s’est terminé le vendredi 17 mai par la mise en avant des perspectives de coopération en post-LIFE, particulièrement entre le Ministère des Armées, le réseau des Conservatoires d’espaces naturels avec l’ensemble des partenaires présents. Déploiement des plans de gestion, pérennisation des partenariats, mise en œuvre d’actions innovantes dans le cadre de la stratégie ministérielle et toujours pour la préservation de la biodiversité des terrains militaires.

Les 3 jours ont rassemblé plus 120 personnes de 7 pays (Belgique, Estonie, Etats Unis, France, Hongrie, Lettonie, Pays bas) pour : 

–             faire le bilan des actions du LIFE (jour 1),

–             visiter les terrains militaires de Bussac-Bedennac, la BA120 de Cazaux et le champ de tir de Captieux (jour 2),

–             dresser les perspectives du post-LIFE (jour 3)

Merci à toutes les personnes présentes, aux intervenants et aux contributeurs du LIFE NaturArmy qui ont permis le succès de cet évènement !

➡️ Retrouvez les présentations de cette dernière journée ici (matin) & ici (après-midi)

Du 15 au 17 mai dernier avait lieu le séminaire de restitution du LIFE NaturArmy à La Grande Poste de Bordeaux. Petit résumé jour après jour de cet évènement :
JOUR 2️⃣  : Aujourd’hui, le LIFE NaturArmy est sur le terrain !

Sortie 1️⃣
Après une petite randonnée matinale pour découvrir les ripisylves et la flore du bord du lac, direction la base aérienne de Cazaux pour découvrir les aménagements réalisés conjointement par le Conservatoire d’espaces naturels de Nouvelle-Aquitaine et le SGA du ministère des Armées comme la pose de nichoirs pour les chauve-souris, l’entretien de la sablière, sans oublier l’observation de la timide drosera.

Sortie 2️⃣
A Captieux, immersion au cœur du camp du Poteau, pour découvrir les activités de l’Armée de l’air et de l’espace, de la défense incendie du SDIS et les pompiers militaires, de la gestion forestière de l’ONF (Office National des Forêts), de la gestion écologique du Conservatoire d’espaces naturels de Nouvelle-Aquitaine en lien avec le Parc naturel régional des Landes de Gascogne, de la Région Nouvelle-Aquitaine et de la FÉDÉRATION DE PÊCHE ET PROTECTION MILIEUX AQUATIQUES DE LA GIRONDE – FDAAPPMA 33. Une multitude d’acteurs qui agissent pour la préservation de ce camp témoin du paysage gascon d’antan !

Sortie 3️⃣
A Bussac-Bédenac, aux côtés des autorités militaires, de nombreux acteurs ont pu présenter leurs actions en faveur de la biodiversité du terrain militaire : animation du site Natura 2000 (Région Nouvelle-Aquitaine et Agence MTDA), gestion des brandes avec l’intervention d’un agriculteur spécialisé (Conservatoire d’espaces naturels de Nouvelle-Aquitaine), Plan National d’Action pour le Lézard ocellé (DREAL Nouvelle Aquitaine et ObioS). La découverte d’élèves en exercice avec divers véhicules sur un parcours de franchissement a illustré l’importance de ce site pour l’entrainement des forces armées !

Du 15 au 17 mai dernier avait lieu le séminaire de restitution du LIFE NaturArmy à La Grande Poste de Bordeaux. Petit résumé jour après jour de cet évènement :
JOUR 1️⃣  :

Après les discours d’ouverture de Madame Sylviane Bourguet, Directrice des Territoires, de l’Immobilier et de l’Environnement et Monsieur Christophe Lépine, Président de la Fédération des Conservatoires d’espaces naturels, un protocole d’engagement entre la Fédération des Conservatoires d’espaces naturels et le SGA du ministère des Armées a été signé pour poursuivre la coopération engagée pour la préservation de la biodiversité !
Suite à une mini conférence sur les solutions fondées sur la Nature par Madame Martine Hossaert du CNRS – Centre national de la recherche scientifique deux grands thèmes ont été abordés :

– l’atteinte d’une gestion exemplaire des sites Natura 2000 situés en terrain militaire et la réduction des pressions sur la biodiversité tout en maintenant les espaces d’entraînement
– Le Ministère des Armées : un acteur majeur dans la gestion des sites Natura 2000
Une journée bien remplie qui a réuni près de 90 participants dont 16 partenaires de Belgique, d’Estonie, des USA, de Hongrie et d’Allemagne, et qui se finira sur le cocktail de l’amitié pour renforcer les liens entres les participants

 

➡️ Retrouvez les présentations de cette première journée ici (matin) & ici (après-midi)

En continuité du Congrès 2023 des CEN de la Rochelle « Concilier nature et Agriculture », les Conservatoires d’espaces naturels sont présents au Salon Internationale de l’Agriculture 2024.

Lors du Congrès 2023 des Conservatoires d’espaces naturels de la Rochelle de décembre dernier, 46 personnes des réseaux du ministère des Armées et des Conservatoires d’espaces naturels se sont rassemblées afin d’échanger sur le lien entre agriculture et terrains militaires.

Les terrains militaires abritent des milieux agropastoraux ayant été soustraits aux modifications majeures qu’ont connus les espaces ruraux en France. Ils sont les témoins d’une biodiversité préservée. En partenariat avec les Conservatoires d’espaces naturels, le ministère des Armées met en œuvre des contrats agro-pastoraux avec les agriculteurs locaux qui sont favorables à l’expression d’une biodiversité remarquable.

Cet atelier a permis de faire un état des lieux des activités agricoles à l’échelle nationale sur les terrains militaires et de valoriser les retours d’expériences pour concilier préparation opérationnelle des Armées et gestion agricole.

Retrouvez les présentations sur le site du Congrès des CEN : https://congresdescens.fr/?page_id=16

A l’occasion du Salon International de l’Agriculture, les Conservatoires d’espaces naturels vous présentent les actions menées en partenariat avec le ministère des Armées. Retrouvez-nous au Hall 4 – Stand 4B145 jusque dimanche 3 mars !

Crédits photos : René Rosoux – CEN CVL, FCEN

Janvier – Février 2024

Les équipes techniques du Conservatoire mettent toute leur énergie pour relever les nombreux défis et challenges de ce projet ambitieux pour restaurer et préserver la richesse du camp militaire de la Valbonne – Site Natura 2000 d’exception.

Concrètement, les travaux de restauration des pelouses sèches se poursuivent, en jonglant entre les difficultés techniques et les zones de sécurité disponibles. Nous sommes déjà intervenus sur 16 hectares de pelouses sèches pour retrouver des milieux ouverts et connectés entre eux.

Une avancée majeure : un premier troupeau de chèvres est arrivé sur le camp en janvier 2024 pour aider à la restauration des milieux et leur entretien grâce à un partenariat avec un agriculteur de la région. Un deuxième partenariat est également en route pour compléter le pâturage caprin.

La restauration de la zone humide du camp, permettant la préservation d’un milieu fragile tout en créant une nouvelle zone d’entraînement militaire sécurisée, va pouvoir démarrer. Début des travaux en fin d’été 2024.

Le projet de renforcement des populations d’Outardes est toujours en cours après le dépôt officiel du dossier réglementaire. Nous sommes dans l’attente de l’avis du Conseil national de la protection de la nature (CNPN).

Retrouvez les animations grand public réalisées sur le camp cette année sur notre calendrier : https://www.cen-rhonealpes.fr/calendrier-animations-2024/

Encore une chose, restez en alerte sur les réseaux, de nouvelles surprises étonnantes arrivent bientôt…

Life La Valbonne, un projet porté par le Ministère des armées, en partenariat avec la fédération des chasseurs de l’Ain, financé par la commission européenne, l’agence de l’eau RMC, le département de l’Ain, EDF et la DREAL Aura.

Crédits photos : Cen Rhône-Alpes

Navigation des articles