Partager sur
Facebook

Partager sur
Twitter

Partager sur
Linkedin

500 personnes sont venues rencontrer les équipes des Life NaturArmy et la Valbonne les 9 et 10 septembre à l’UICN.

L’équipe MINARM, FCEN, CEN RA. Crédit : Julie Elmalih, MINARM

Un public très divers s’est succédé pendant ces deux jours : classes d’enfants, familles, élus, professionnels, scientifiques, journalistes… Le jeu de l’oie, présenté par le LIFE La Valbonne, a eu un vif succès auprès des enfants et des enseignants.

Isabelle Chanet, EMZD de Lyon et Damien Grima, CEN Rhône Alpes. Crédits : Kevin Rouxel

Le stand a également reçu la visite de Madame Florence Parly, ministre des Armées et madame Bérengère Abba, Secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la Transition écologique.

Crédits : Kevin Rouxel

 

A la suite de la présentation de la Stratégie nationale pour la biodiversité par Madame Bérangère ABBA, Mme Florence PARLY a présenté la nouvelle Stratégie ministérielle de préservation de la biodiversité  qui fixe les actions retenues par le ministère des Armées pour contribuer de manière directe aux politiques européenne et nationale dans ce domaine.

Le partenariat avec la Fédération des conservatoires d’espaces naturels pour le stockage du carbone dans les espaces naturels des terrains militaires a aussi été salué.

Florence Parly, ministre des Armées, était présente le jeudi 9 septembre 2021 au Congrès de l’UICN à Marseille.

Elle a  d’abord rendu visite au stand tenu par les équipes des LIFE NaturArmy et La Valbonne, à destination des scolaires et du grand public.

La ministre a ensuite dévoilé la  première stratégie ministérielle de préservation de la biodiversité, en présence de Mme Abba, secrétaire d’Etat à la Biodiversité.

Cette stratégie formalise les actions menées depuis plus de 20 ans pour réduire au maximum l’impact des Armées sur les espaces naturels. Tout en veillant à préserver la capacité opérationnelle des armées, elle ambitionne de contribuer de manière directe aux politiques européenne et nationale suivies en matière de préservation de la nature.

“La défense et l’environnement sont inextricablement liés. Les conflits de demain seront catalysés et amplifiés par les conséquences de la dégradation des écosystèmes et du changement climatique” – Florence Parly, Ministre française des Armées.

Pour en savoir plus, téléchargez le dossier de presse « Stratégie ministérielle de préservation de la biodiversité à l’horizon 2030 ».

 

A l’occasion du congrès mondial de la nature, le Ministère de la Transition écologique et le Ministère des Armées organisent un événement intitulé “La France se mobilise pour la biodiversité : de la nouvelle Stratégie Nationale pour la Biodiversité à la stratégie de préservation de la biodiversité du Ministère des Armées”.

Le jeudi 9 septembre 2021 dans l’auditorium du Pavillon de la France, Madame Florence PARLY, Ministre des Armées, présentera la politique de préservation de biodiversité du ministère, en compagnie de Madame Bérangère ABBA, secrétaire d’Etat chargée de la biodiversité auprès de la Ministre de la Transition écologique.

Le ministère des Armées et le réseau des Conservatoires des espaces naturels seront présents au Congrès mondial de la nature de l’UICN, à Marseille. Vous pouvez nous retrouver à l’Espace Génération Nature, les 9 et 10 septembre 2021. Ce sera l’occasion de jouer autour de la biodiversité préservée par l’activité militaire.  Quizz, jeu de l’oie, projection vidéo, espace de lecture… sont prévus. Les équipes des LIFE NaturArmy et La Valbonne se relaieront pour répondre à toutes vos questions.

 

A l’image d’autres terrains militaires, le DA 273 de Romorantin abrite des milieux naturels rares. La saison 2021 est bien lancée, le Conservatoire a initié le diagnostic écologique. Les inventaires entomologique, floristique, herpéthologique et ornithologique ont déjà permis de faire de jolies observations d’espèces protégées et/ou patrimoniales.

Notons par exemple l’observation de la Cordulie à corps fin, l’Azuré des coronilles et celui des cytises, le Tétragonolobe maritime et l’Orchis brûlé, le Lézard à deux raies et la Coronelle lisse, le Courlis cendré et la Pie Grièche écorcheur. L’équipe de bénévoles et salariés du conservatoire piétine d’impatience pour voir ce qui les attend pour le reste de la saison !

 

Crédits photos : DA273 – MINARM

Deux étapes du Tour de France 2021  ont mis à l’honneur cette année les sites militaires.

La 3e étape a mis en avant le champ de tir du Lines, où la Marine nationale collabore avec le Syndicat Mixte Grand Site Dunaire, afin de préserver l’exceptionnel Massif Dunaire Gâvres-Quiberon. Ce champ de tir, classé Natura 2000, est l’un des sites pilotes du LIFE NaturArmy.

La 13e étape a, quant à elle, permis de découvrir le camp de Villemaury en partenariat avec le Conservatoire d’espaces naturels d’Occitanie . En effet, le Conservatoire accompagne le 3e Régiment de Parachutistes d’Infanterie de Marine (RPIMa) pour s’assurer de la compatibilité entre la préservation de la biodiversité et l’activité militaire, depuis 2012.

Cet évènement sportif est l’occasion de partir à la découverte des sites naturels remarquables situés le long du parcours cycliste, les espèces qu’ils abritent et leur géodiversité. En partenariat avec le Muséum national d’Histoire naturelle, France Télévisions et INPN – Inventaire National du Patrimoine Naturel !

 

 

 

En début d’année, la Commission défense de l’Assemblée nationale a auditionné différents sites militaires et partenaires : le camp de la Valbonne, la Fédération des conservatoires d’espaces naturels (FCEN), la DPMA, les Etats Majors… Le rapport de la mission d’information sur les enjeux de la transition écologique du ministère des Armées est maintenant disponible ici.

L’objectif était d’évaluer la politique environnementale du ministère des Armées que ce soit en matière de préservation de la biodiversité des terrains militaires, de recyclage des déchets, de mobilité propre ou de transition énergétique des infrastructures et des systèmes d’armes.

Outre une description des partenariats notamment avec la FCEN (p32-35), sept propositions sont présentées pour mieux gérer les espaces naturels des terrains militaires (p115) :

    • plus de sensibilisation des agents du ministère des Armées
    • amélioration du financement de la gestion des espaces naturels
    • compatibilité entre la biodiversité et le développement des énergies renouvelables
    • renforcement des connaissances relatives à la biodiversité des terrains militaires
    • meilleure protection des terrains vendus par l’armée
    • du temps de travail dédié à la biodiversité, à l’échelle du camp
    • meilleure valorisation des actions menées

Ce sont des éléments sur lesquels nous travaillons dans le cadre du Life NaturArmy ! 

Navigation des articles